Membres d'honneur

Nous remercions les figures emblématiques de l'aéronautique et de l'hydraviation française qui ont accepté de se joindre à nous et de nous prodiguer leurs aimables conseils

Par ordre alphabétique :

___________________________________________________________________________

L'infatigable Gérard Feldzer vient de terminer, comme instructeur A330-340, une brillante carrière à Air France. Il a mené en parallèle de nombreuses aventures et productions aéronautiques (telle la fête des transports sur les Champs Elysées, ou l'émission Le bar de l'escadrille,

Gérard a aussi dirigé l'Aero Club de France et le Musée de l'Air et de l'Espace qu'il a animé d'un nouveau souffle par de multiples animations et manifestations. Un exemple pour tous les passionnés d'aviation.

il est maintenant conseiller régional de l'Île de France, avec Europe Ecologie.

Gérard n'oublie pas sa passion. Son approche transverse est un réel atout pour notre communauté.

 


Hubert de Chevigny est aviateur, explorateur, concepteur d'avions et conférencier français.

Premier pilote ayant atteint le pôle Nord magnétique en 1982, puis le pôle Nord géographique en 1987.

Il organise régulièrement des raids avion/hydravion dans le grand nord canadien.

Hubert est aussi :

·         Président de la Guilde Européenne du Raid

·         Membre du conseil d'administration de l'Aéro-Club de France

·         Organisateur des Ecrans de l'Aventure

(Vignette : Hubert de Chevigny escorte Nicolas Hulot en Petrel)

  

Hubert a aussi conçu l'Explorer, pour la série télévisée de

Stéphane Peyron, sur Canal +

 

 

 

 

Fichiers attachés:

Si l'ordre alphabétique ne le place pas en tête de cette liste, le Directeur Général de l'Aviation Civile est le premier moteur du renouveau de l'hydraviation Française.

Ingénieur général des Ponts et Chaussée, Patrick Gandil a bien connu les différents services du ministère de l'équipement et des transports dont il fut en 2003 directeur de cabinet, puis secrétaire général du ministère.

A la tête de la DGAC depuis 2007, il apporte en ce qui nous concerne un réel soutien à l'aviation générale, participant régulièrement aux rallyes et manifestations, tantôt aux commandes d'un avion, tantôt sur la tribune.

Constatant en 2009 que l'hydraviation française était exangue malgré un fort potentiel sur l'hexagone et en outre-mer, Patrick Gandil a lancé le défi de rénover la réglementation pour permettre l'ouverture d'hydrobases et d'hydrosurfaces sur nos eaux intérieures.